Doutes-donc, pourquoi pas douter. Mais l'obsolescence programmée est une telle nouveauté dans l'histoire des sociétés humaines que les emplois qui correspondent à cette boulimie d'objets périssables me semblent peu viables, de même que me semblent peu viables les sociétés qui dévorent tout pour produire des biens périssables le plus vite possible.

Oui. Mais faille. La plupart du temps, on corrige ou améliore un logiciel, on ne le "répare pas". En d'autres termes, on n'est pas entrain de parer à une panne.Question supplémentaire : est-ce qu'on applique ce principe à ce qui est gratuit?

Le risque que l'enfant soit l'enfant hors-cadre, hors d'une lignée de pères gardienne de l'ordre et qui doit être pure, incorrompue. Il leur faut donc un père garanti pour chaque "matrice". Bizarre, bizarre.

Puisqu'en effet, ils pourraient s'opposer à la technique et à la science, à la démiurge humaine, à l'illimitation de la volonté humaine sans faire référence au père. Mais non. Le père est au centre de leur mobilisation. Et pas n'importe quel père. Pas le père nounou, pas le père rigolard, pas le père-pote, pas le père qui fait sa part, non, le père repère à qui ont garanti que le bébé vient de sa semence. Le père source, origine et tuteur de l'enfant, qui vient contrôler le risque.

Dimanche, sortie au musée Zadkine, près du Luxembourg. Sur le chemin, manif anti-pma/gpa, etc. En résumé: des blancs CSP+ chantant en famille
"Hosanna, hosanna ! Vive le patriarcat!"
Drôle de défilé. Au nom de la nature, au nom de la pureté génétique du lien père-enfant, ils veulent rétablir le "Père" dans ses pouvoirs "naturels" et appellent cela le "droit" de l'enfant. L'enfant a-t-il droit au patriarcat ? Bizarre. Droit de naître dans un ventre contrôlé, propriété du Père ? Bizarre.

"Vous avez tous vu passer cette photo où ce policier de la BAC 44 étrangle une personne âgée par terre dans un nuage de lacrymogène.

Voilà dans quel état il l’a mit.
C’est criminel !

#Nantes" (@T_Bouhafs)
Voir la vidéo dans ce tweet :
twitter.com/T_Bouhafs/status/1

Lien vers l'auteur (je suppose) de la photo :
facebook.com/Bsaz.photographie

#violencePolicière #violenceDÉtat #Macron #MacronDémission #Castaner #CastanerDémission

Cette photo d'un policier qui semble étrangler un homme a-t-elle été prise à Nantes ce week-end ?

des internautes ont mis en doute son authenticité, estimant que la scène devait plutôt se dérouler à Moscou [...]

La photo a pourtant bien été prise à Nantes le week-end dernier.

«Il n’avait rien fait avant. Il était juste allé leur dire qu’il y avait quelqu’un au sol, non loin de là, sous une couverture de survie.»

liberation.fr/checknews/2019/0

Ce n'est pas de la statistiques mais cela donne une idée.

Il faut ajouter qu'à Tolbiac (Université Paris 1 Panthéon Sorbonne) le sujet de l'offre ou de la consommation de sexe tarifé demeure assez tabou dans les classes, et en parler déclenche, en plus de rires gras, des remarques machistes ou homophobes, en rafales. Il est difficile de tenir les échanges dans une tonalité qui permet d'engager sérieusement le sujet. Le tabou demeure donc.

Conférence de traverse n°6, La Police Sociale

(à travers un parcours Dijon, Vitry le François, Montreuil)

youtu.be/s8TeH6a6vVA

Et sur Peertube

refuznik.video/videos/watch/14

RT @lfaliaj@birdsite.link
le klaxon c'est un délire quand même, le principe c'est de casser les couilles à tout un quartier pour faire savoir qu'on te casse les couilles à toi tout seul

twitter.com/lfaliaj/status/114

RT @JFaerber@birdsite.link
#Bac2019 Dans notre jury de délibération qui siège aujourd’hui sans convocation, les chefs de centre nous indiquent que les consignes comminatoires du SIEC de jeudi pour mettre des notes n’étaient en fait que de « simples recommandations » : où comment s’en laver les mains.

twitter.com/JFaerber/status/11

Show more
Octodon

oc.todon.fr is an actively-moderated mostly French-speaking Mastodon instance. oc.todon.fr est une instance Mastodon principalement francophone et avec une modération active.