Octodon
#mercredifiction

POLICE, OUVREZ!

En deux temps trois mouvements, il se retrouva menotté puis emprisonné. Après une longue attente, son avocat lui expliqua :

- "Ils ont la preuve que vous avez tooté à plusieurs reprises, entre 2019 et 2023, appelant à collaborer avec les réseaux de clandestins terroristes."

- "Mais j'ai juste hébergé quelques clandestins."

- "Deux d'entre-eux sont activement recherchés, ils présentent un risque élevé de radicalisation sur l'échelle Valls-Francken

#mercredifiction

Flottant au milieu de rien, ils en avaient débattu sans parvenir à se mettre d'accord, puis avaient laissé la création du projet à un groupe restreint qualifié.

Mais c'est finalement à un stagiaire qu'on confia
l'exécution. Les tests de sécurité furent sans doute un peu bâclés, car en moins de 3 millions d'années les premiers bugs sérieux donnèrent raison aux plus réticents : c'était une fausse bonne idée, la création des humains.

On ordonna au stagiaire de tout supprimer.

#mercrediFiction

Depuis peu, le temps ne s'écoule plus tout à fait au même rythme.
Un battement lent s'est introduit entre les minutes.
Doucement il s'étoffe et s'étire.
La tension s'écoule bientôt du cœur dans tout le corps, obligeant les yeux à se tourner vers la pendule.
Le pressentiment se confirme, c'est bientôt l'heure.
Comme chaque soir, la porte s'efface, complice.
Il est là.
Comme chaque soir elle se lève pour l'accueillir, un sourire léger aux lèvres, bientôt posées sur les siennes.

#MercrediFiction

Et si... Et si tu me voyais, petit pixel mort au milieu de toutes ces belles couleurs. Si tu me voyais, petite puce timide qui n'ose pas au milieu de toutes ces princesses qui semblent tellement sûres d'elles. Si tu me voyais, attendant avec impatience un geste, un regard, un sourire même si je tente de feindre l'indifférence... #MercrediFiction

Elle pense soudainement à consulter ses capteurs... "Esprit : 15%, Imagination : 2%, Inspiration : 0%" lit-elle. « Il va falloir passer faire le plein à la station service » se dit-elle.

Lentement, l'Unité-Robotique 4268 se lève et prend la direction de la sortie. #MercrediFiction #Fin

Devant son clavier, elle commence à écrire quelques mots. Difficilement. Ils semblent avoir du mal à venir. Soudain ses doigts s'arrêtent. Rien. Le néant. Le vide total dans son esprit habituellement foisonnant. Elle regarde ses mains, bouge ses doigts... Pas de problèmes de ce point de vue là. En revanche, s'il s'agit de continuer d'écrire sa fiction, le blocage est total. #MercrediFiction #ToBeConcluded

S'il savait... S'il savait ce qu'elle ressentait pour lui. Combien ses rêves étaient bercés de doux souvenirs, combien il lui manquait, chaque jour, chaque heure, chaque minute. S'il réalisait simplement les choses tout serait peut-être plus simple. Les mots ont une signification, les actes en disent beaucoup plus. Et parfois, un acte manqué en dira bien plus que n'importe quel mot, en n'importe quelle langue. #MercrediFiction

Ian sortit de chez le médecin soulagé, sa main n'était pas cassée et il pourrait continuer à jouer de la musique.

Ils n'y étaient pourtant pas allé de main morte et il en portait les traces, à commencer par ce bleu énorme et pourpre sur la main.

Ils avaient essayé de lui faire dire le nom de son groupe, puis, devant son refus, essayé de l'empêcher de jouer définitivement.

S'ils savaient que suite à l'agression, il avait décidé d'appeler son futur groupe "Deep Purple"…

#MercrediFiction

Sauf un petit groupe d'utilisateur qui écoutaient les conseils des libristes et de @Framasoft
#mercredifiction (6/6)

Désolé pour les fautes :x

Un silence lourd s'installa, le PDG c'était immobilisé, l'air songeur.
- Mais la voilà l'idée ! On fait payer Google, les professionnels, les particuliers. Tout ça avec des abonnements...
Un économiste au fond leva la main
- Mais vu ce que nous coûtent nos serveurs, nos employés notre lobying... Cela va faire... Il calcule. 100€ par personne et par mois si chaque utilisateur de nos services.

#mercredifiction (4/?)

- Combien rapporte YouTube ?
- Ri... Rien. Bagaya un des membres de l'assemblée.
- Et bien, ça dégage ! Il n'y a aucun intérêt à garder un service qui ne rapporte rien ! Google+ ? Google maps ? Google books ? Android ?
- Google maps est utilisé par des professionnels. Répondis un des économistes.
- et si on réservait Google aux professionnels en les faisant payer, mais aussi en faisant payer les internautes accrocs à nos services ?

#mercredifiction (3/?)

Réunion de crise chez Google, en 2033, le contenu intégrale d'une vie privée (âge, sexe, relation sexuel, derniers repas, dernière dépense...) rapportait moins de 10... La faute à qui ? Toutes les entreprises avaient toutes la vie de chaque personne connecté entre ses mains. Les publicités ciblées avaient fait leurs travailles, il n'y avait casiment plus de marque, plus que 10 types de repas différents par jour. Définitivement, la vie est devenu fade.

#mercredifiction (1/?)

Elle était heureuse. Son opération s'était bien passé et le médecin lui avait qu'elle récupérerait rapidement.
Oui elle était heureuse. Elle s'était enfin débarrassé de cet appendice gênant qui pendouillait inutilement entre ses cuisses depuis sa naissance et lui rappelait sans cesse qui il avait été.
Maintenant elle pourrait profiter pleinement de la vie, tomber amoureuse et toutes ces autres choses qu'elle s'était refusé à s'autoriser jusque là.
Elle était heureuse et complète

Son regard sautait sans cesse d'un être humain au suivant. Mais où pouvait bien aller tous ces gens ?

Pour tromper l'ennui, il se mit à les compter. Un, deux, trois… cent quinze, cent seize, cent dix-
sept…

Dans ce coin de salle d'attente, il s'endormit sans y prendre gare.

#MercrediFiction

Découverte #MercrediFiction , deux histoires:

- World War III: the war on yourself: blog.ncase.me/the-war-on-yours

-Take your time: blog.ncase.me/take-your-time/

Je trouve que ce sont deux très belles histoires (en anglais) qui font réfléchir sur la condition humaine et les priorités dans la vie.

Dans le genre, ça me fait penser à blackMirror.

Elle était là, immobile, seule, rêvant d'un monde meilleur quand son téléphone sonna. Un message qui la fit sourire. Un simple "je pense à toi". Mais ces simples mots font que ce monde terne et sombre se colore de milles couleurs. Elle hésita longuement puis répondit un "moi non plus". Simple et efficace, il aura certainement l'effet escompté. Cacher ses sentiments n'est jamais chose facile, mais à ce jeu là elle est plutôt douée. #MercrediFiction

On l'entendait depuis le fond de la vallée. Le bruit du moteur hurlant déchirait le silence de la nuit. Soudain une lumière, ce sont ses phares jaunes. Les villageois n'ont eu le temps que de voir son regard fixe derrière le pare-brise, concentré sur la bande de bitume qui se dresse encore devant lui, qu'il était déjà en train de s'éloigner. Il disparu rapidement dans l'obscurité, au détour d'un virage, laissant derrière lui que le bruit des pneus qui crissent et son échappement

la suite :)
Ce monstre semblant sortir de la bouche de l'enfer se rua sur le flic et le déchiqueta.D'autres bêtes rentrèrent dans la pièce encerclant la jeune fille,elle poussa un hurlement de désespoir quand il apparu,le Steven Norris.Face à cette situation une seule solution,la technique de la macaréna maudite fusionnée à sa cosmo énergie.Les créatures disparaissent,la jeune fille est encore sous le choc mais en vie.
#MercrediFiction
désolée c'est parti en couille,la fatigue toussa :D

La femme regarda son écran. Le projet Robin était sur les rails. Tout s’était passé comme prévu, son partenaire avait joué le jeu à merveille. Ancien startupeur, il s’y connaissait bien pour lever des fonds et convaincre les gens d’investir, surtout que la promesse était alléchante : purement et simplement faire disparaître tous ces millions encombrants que réclamaient les services fiscaux de différents pays sans aucune trace pour éviter de se retrouver dans les petits papiers des journalistes. Leur catchline était : “même vous n’en trouverez plus la trace”. C’était d’ailleurs la suite du projet Robin, d’ici quelques semaines tout l’argent serait fragmenté, éparpillé, se retrouvant sur les comptes d’associations, de fonds pour le développement, de pays en difficulté… Non c’est vrai, après le passage de Robin, tous ces gens trop riches ne retrouveront plus la trace de leur argent.

#MercrediFiction